Le renouveau pour la Haute-Saône

La 1ère circonscription de Haute-Saône - Site officiel de Dimitri Doussot, candidat aux législatives 2017
Notre département compte aujourd’hui 2 circonscriptions. Chacune sera représentée à l'Assemblée Nationale par un(e) député(e) élu les 11 et 18 juin prochains.

La première circonscription s’étend du nouveau canton de Jussey à celui de Marnay, et de Champlitte à Vesoul. Depuis 2010, elle réunit les les 17 anciens cantons d’Amance, d’Autrey-lès-Gray, de Champlitte, de Combeaufontaine, de Dampierre-sur-Salon, de Fresne-Saint-Mamès, de Gray, de Gy, de Jussey, de Marnay, de Pesmes, de Port-sur-Saône, de Rioz, de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, de Vesoul Est et Ouest, et de Vitrey-sur-Mance.
La seconde circonscription comprend le reste du département jusqu’aux portes du Territoire de Belfort, du Doubs et des Vosges.

Cette circonscription, Anne-Laure et moi, nous la connaissons PAR et AVEC le cœur. J’y suis né, j’y ai grandi, c’est ici que j’ai choisi de vivre et de m’investir, notamment comme maire et président du syndicat d’initiative de Vauconcourt-Nervezain. Je suis très attaché à mes racines familiales, profondément ancrées dans notre terroir. Mes grands-parents paternels étaient agriculteurs dans le canton de Jussey (ancien de Vitrey-sur-Mance), et mes parents sont installés à Molay. Autant dire que je connais chaque commune des environs et je suis fier d’y compter nombre d’amis.

Gray la belle - Dimitri Doussot, Le Renouveau pour la Haute-Saône
Pour moi, la Haute-Saône est un trésor qui sait s’offrir à celui ou celle qui se donne la peine de le découvrir. Comme moi, vous le savez, les clochers, les châteaux, les lavoirs rythment le paysage. Chez nous, chaque pierre a son histoire, chaque maison raconte une histoire. Quelle chance de partager un patrimoine aussi riche et varié !  Il marque fortement notre identité. Tout au long de la Saône, véritable trait d’union entre le nord et le sud de la circonscription, défilent les bourgs et les villages.
Si Jacques Brel a chanté Vesoul , la jolie Gray n’a pas laissé les artistes indifférents. Comme Anne-Laure aime à le rappeler, la vue de la ville depuis les quais avec le clocher de la Basilique et les toitures de la ville basse, est magnifique !  Soyons fiers de notre patrimoine et notre histoire commune.


Bien entendu, la Haute-Saône n’est pas un musée figé par le temps. Les nombreuses fonderies d’art et le secteur de la métallurgie en sont un exemple. C’est une terre dynamique grâce à ses entreprises que nous devons soutenir pour donner envie aux familles d'y rester ou de s’installer dans nos communes. Je n’oublie pas que l’ancienne Franche-Comté demeure l’une des régions les plus industrialisées de France. De Peugeot à Vesoul, en passant par Eurosérum à Port-sur-Saône ou encore les industries du bassin dampierrois, toutes ces entreprises - souvent encore familiales - fournissent une part importante d’emplois du secondaire. Ici, dans la première circonscription de Haute-Saône, se sont développés des acteurs économiques reconnus au plan national comme international. Je reste ébahi par la réussite de groupes tels qu’Abeo à Rioz qui équipe les plus grands événements sportifs de la planète. Les ceps de vigne de la famille Guillaume depuis la charmante commune de Charcenne, s’exportent à travers le monde. Nos fameux fromages produits chez Milleret ou Pâturages Comtois sont présentés dans les salons de l’industrie agro-alimentaire en Chine !  Ce n’est pas rien.

Citoyens engagés, nous avons un rôle primordial à jouer en permettant à nos artisans, à nos agriculteurs et à nos commerçants de développer leur activité dans nos communes. Je sais que leur quotidien n’est pas facile. Eux aussi ont fait le choix de la Haute-Saône. Chaque matin, ils se lèvent pour répondre à leurs clients, pour nous fournir les articles et prestations dont nous avons besoin. Il est essentiel de les soutenir !

Enfin, notre territoire, ce sont ses habitants qui en font la richesse première, un peu plus de 123 000 hommes et femmes. Combien de bénévoles œuvrent discrètement dans les associations pour organiser des manifestations où petits et grands auront plaisir à se retrouver ? Le vivre-ensemble, cher à notre République, est symbolisé aussi par nos maires et élus locaux qui ne comptent pas leurs heures pour leurs administrés. Sans relâche, rarement reconnus à la hauteur de leur investissement, ils œuvrent pour le bien de la collectivité.
A nous aussi de savoir apprécier leur travail silencieux et pourtant essentiel !


Dimitri Doussot, Maire de Vauconcourt-Nervezain  Les bords de Voray - Dimitri Doussot Candidat aux législatives 2017  La force de la Haute-Saône :  les haut-saônois  !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer